27/03/2007

Cordophone - Lyre

·      LYRE:

Ce type de cordophone à bras est un instrument à cordes pincées (parfois, mais rarement, frottées). Il est formé d’une caisse de résonance supportant deux montants (bras) réunis en leur partie supérieure par une barre transversale (joug). Les cordes sont tendues entre la caisse et le joug, en posant sur un chevalet.

Suivant l'inclinaison des bras on distingue encore parfois deux types de lyre: les lyres droites (symétriques) et les lyres obliques (asymétriques).

L'origine de la lyre est très probablement sumérienne. Les premiers exemplaires connus sont datés de 2800 ans avant l'ère chrétienne et proviennent de sites mésopotamiens. Elles ont été découvertes dans les tombes royales d'Ur.  Vers 2000 avant J.C. la lyre apparaît en Egypte sous une forme assez rudimentaire et est jouée avec un plectre.

LYRE11

Egypte - Peinture murale de la nécropole thébaine, vers 1420 - 1411 avant J.C.
Harpe arquée, luth, double hautbois et lyre.

 

Aujourd'hui l'instrument est encore parfois joué en Irak, sur les rives du Golfe persique et en Afrique orientale. On peut encore en trouver au Soudan, Ethiopie, Ouganda, Kenya, Nord de la R.D. du Congo...

Les plus connues sont éthiopiennes, soit à résonateur cylindrique, soit à résonateur quadrangulaire. Les deux plus courantes sont la "bagana", la grande lyre de l'aristocratie et du clergé. Elle accompagne  encore les fêtes et les chants religieux. La "kerar" plus petite est l'instrument populaire et se joue encore lors des fêtes familiales, mariages et naissances par exemple. Dans le sud de l'Ethiopie la caste des tanneurs détenait l'exclusivité de sa fabrication. Des lyres semblables se retrouvent également au Soudan, Ouganda et Kenya ...

LYRE3

Ethiopie - Peinture sur toile

Grande lyre "bagana", petite lyre "kerar" et tambour "nagarit"


LYRE1

Carte postale: Avant 1940
Editeur: -
Légende: Aden - Arab dance
Pays: Aden

 

LYRE4

 

LYRE8

 


LYRE01

LYRE01dLYRE

Nom vernaculaire: tanbura ?
Ethnie: -
Pays: Soudan
Dimension: ~ 79 cm
Matériau: bois, métal, peau - 8 cordes

fb/lyre01 & 01c

Cette lyre à cadre triangulaire provient du Soudan. Sa caisse de résonance en métal (cuivre ?) a une forme circulaire. Elle est recouverte d'une peau tendue lacée au dos de la caisse et percée de deux ouïes et qui constitue la table d'harmonie. Les montants du cadre ou "bras" reposent sur les bords de la caisse et traversent la peau par des boutonnières. Huit cordes sont nouées à un anneau métallique situé à l'arrière de la caisse. Elles sont tendues par un système de bagues de tension réparties sur le joug. Le chevalet manque.

LYRE2aLYRE2bLYRE2d

LYRE

Nom vernaculaire: kerar
Ethnie: -
Pays: Ethiopie
Dimension: ~ 87 cm
Matériau: bois, peau, tissu - 5 cordes

fb/lyre02a, 02b & 02d

La caisse de résonance en bois est de forme quadrangulaire. Elle est recouverte d'une peau tendue et lacée au dos de la caisse. Le cadre est constitué de deux morceaux de bois (bras) traversant la caisse et d'une barre transversale (joug) en bois. 5 cordes sont fixées à un taquet à la base arrière de la caisse. Elles sont tendues par un système de bagues de tension réparties sur le joug. Le chevalet manque.

LYRE3a

LYRE3bLYRE3d

LYRE

Nom vernaculaire: kerar
Ethnie: -
Pays: Ethiopie
Dimension: ~ 58 cm
Matériau: bois, peau, tissu - 5 cordes

fb/lyre03a, 03b & 03d

La caisse de résonance en bois est de forme quadrangulaire. Elle est recouverte d'une peau tendue et lacée au dos de la caisse. Le cadre est constitué de deux morceaux de bois (bras) traversant la caisse et d'une barre transversale (joug) en bois. 5 cordes sont fixées à un taquet à la base arrière de la caisse. Elles passent sur un petit chevalet et sont tendues par un système de bagues de tension réparties sur le joug.

lyre04

lyre04clyre04bLYRE

Nom vernaculaire: kerar
Ethnie: -
Pays: Ethiopie
Dimension: ~ 83 cm
Matériau: bois, peau - 5 cordes

fb/lyre04, 04b & 04c

La caisse de résonance en bois est de forme quadrangulaire. Elle est recouverte d'une peau tendue et lacée au dos de la caisse. Le cadre est constitué de deux morceaux de bois (bras) traversant la caisse et d'une barre transversale (joug) en bois. 5 cordes sont fixées à un taquet à la base de la caisse. Elles sont tendues par un système de bagues de tension réparties sur le joug. Le chevalet manque.


09:34 Écrit par sanza dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : lyre, cordophone, kerar, tanbura |  Facebook |