02/04/2007

kora complément

Le bolon est un instrument basse comportant entre 2 et 4 grosses cordes de cuir, on utilise sa caisse aussi comme percussion et certaines ethnies usent d'un plectre fait d'un morceau de branche. C'est un instrument de puissance, utilisé durant les guerre, c'est le bolon qui rentrait le premier dans les villages vaincus. Certains groupes modernes l'utilise comme une contrebasse.( voir une video sur YouTube mot clef: bolon).

Le dosongoni est l'instrument des chasseurs (doson) il comporte lui 6 cordes fines en 2 rangs parallèles, il est plus leger et comporte 2 antennes courbes reliées au manche, comme le bolon il est muni d'un bruiteur. C'est un instrument "casté". Interdit au profane, il sert à chanter les louanges des chasseurs mytiques, les épisodes de chasses glorieuses... C'est dans les années 70 qu'un chasseur doson  fameux a désacralisé l'instrument pour une utilisation profane: le kamelengoni ou le "ngoni des jeunes" par opposition au "ngoni des chasseur" dosongoni interdit.

Le kamelengoni connait depuis un grand succés au mali, il peut avoir beaucoup plus de cordes (j'en ai un qui en a 14) et sert d'accompagnement à divers type de musique chantées: Oumou Sangare, Filifin, Nahawa Doumbia...et utilise souvent des mécaniques à la places des liens de cuirs traditionnels.

Il existe un autre instrument de chasseur cest le simbi. Il comporte 7 cordes sur un seul rang , et celle-ci peuvent être de métal. Ses antennes sont droites non liées au manche comme la kora.

Ces instruments se trouvent essentiellement dans les pays de l'empire mandingue: Mali, Burkina,Guinées, Senegal..

Voila donc quelques infos en ma possession, je sais que d'autres instruments similaires existent  plus Sud en Côte d'Ivoire, Ghana et Sierra Léone sous le nom de kori mais il semblent qu'ils y soient aujourdhui bien moins présent que dans le Mande.
Informations de Paco Masia
 

18:45 Écrit par sanza dans Mali | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |