23/03/2007

Cordophone - Harpe-luth ou KORA

·      Harpe-luth ou KORA:

La harpe-luth ou KORA (autres noms: koor, kori, korikaariye, bolon ...) est aussi une création organologique africaine, dont l'aire de diffusion principale est l'Afrique Occidentale (Sénégal, Gambie, Guinée, Mali, Niger...), bien qu'elle existe aussi ailleurs, porte de 1 à 21 cordes (parfois plus). Son appellation "kora" est le nom communément adopté pour la désigner (Elle devrait son nom à l'île de Gorée, occupée depuis le XVIè siècle par les Européens).

Ce type d'instrument combine les caractéristiques du luth (position du manche dans le prolongement de la caisse de résonance) et de la harpe (disposition des cordes).
Le modèle actuel le plus courant est de 21 cordes. De ses 21 cordes, 11 sont placées à gauche et 10 à droite du chevalet. Sa caisse de résonance est une demi-calebasse volumineuse recouverte d'une peau, sur laquelle se trouve le chevalet à encoches pour les cordes attachées sur un bras qui traverse la caisse. Deux montants en bois traversent la table, la partie qui dépasse sert au musicien à maintenir l'instrument pendant le jeu, le pouce et l'index de chaque main pincent les cordes. Autrefois en peau, les cordes sont aujourd'hui le plus souvent en nylon.

Aujourd'hui encore, la kora est l'instrument de prédilection des musiciens professionnels "griots", qui l'utilisent pour accompagner leurs contes et leurs chants de louanges et des généalogies.

Ces dernières années, les migrations, le tourisme de masse, et les technologies modernes de communication ont provoqué l’arrivée sur les scènes internationales des « musiques du monde » ou « world music »  dont sont friands nos contemporains. Et donc, une renaissance avec l’usage adapté aux techniques modernes d'instruments traditionnels tel que la kora, lui permettant de survivre à l’acculturation de leur propre environnement.

Z1


 Eléments principaux d'une kora à 6 cordes


SENEGAL

Photo prise chez les Wolof de la région de Diourbel

Pays: Sénégal


35b

Carte postale: Avant 1940
Editeur: Comptoir Parisien, Conakry (Guinée Française)
Légende: Un Grillo
Pays: Guinée

fb/35b


kora3

Carte postale: Après 1960
Editeur: -
Légende: -
Pays: Côte-d'Ivoire

fb/kora3

Kora de type bolon ?


148b

fb/148b

Kora de type bolon


KORA1

Carte postale: Avant 1940
Editeur: -
Légende: Afrique occidentale Française - Soudan - Tam-Tam (Région de Bamako)
Pays: Mali

fb/kora1

 

De gauche à droite 2 tambours, 3 kora de type bolon ?, et 1 xylophone de type balafon. Derrière 3 danseurs avec leurs cimiers tiwara  ou chiwara .



KORA1AKORA1BKORA1CHARPE-LUTH ou KORA

Nom vernaculaire: korikaariye / kori
Ethnie: Senufo
Pays: Côte-d'Ivoire
Dimension: ~ 98 cm
Matériau: bois, fibres, peau - 6 cordes métalliques

Cette ancienne kora à 6 cordes est semblable au modèle actuel le plus courant (21 cordes). Sur sa caisse de résonance en bois sculpté d'un masque "kpeliye", est chevillée une membrane en peau. Planté dans la caisse, le manche est une longue baguette de bois, pourvue en son extrémité d'un "bruiteur" en fer. Le chevalet est fait d'une lame de bois ornée en sa partie supérieure d'une figurine féminine; il est disposé verticalement, perpendiculairement à la table d'harmonie et aux cordes. Celles-ci sont au nombre de 6, sur deux rangs parallèles de trois, tendues et nouées au dos du chevalet qu'elles traversent.
A l'origine, ce type d'instrument à 6 cordes était utilisé par le devin Senufo pour appeler les esprits de la brousse; ceux-ci étaient alors censés, lui communiquer  leur message. La caisse de résonance de cette harpe-luth est sculptée d'un masque de type "kpeliye".
En Afrique: "le masque est avant tout le code moral personnifié. Il est l'agent permanent chargé de sauvegarder les lois coutumières non écrites et veiller à leur stricte application, de même qu'à la régularité de leur transmission de génération en génération" (B. Holas).
Les masques faciaux à figures humaines de type "kpeliye" sont portés par les hommes, quoiqu'ils soient de caractère féminin. Lié à la fécondité, il intervient au cours des initiations de la société masculine "poro".
Remarque: L'instrument est ancien, mais peut-être les cordes d'origine, auraient été en fibres végétales et auraient été remplacées par des cordes métalliques ?
fb/kora1a, 1b & 1c

KORA2BISKORA2BKORA2CKORA2DHARPE-LUTH ou KORA

Nom vernaculaire: bolon ?
Ethnie: Senufo
Pays: Côte-d'Ivoire
Dimension: ~ 144 cm
Matériau: bois, fibres, peau - 2 cordes

Type primitif de kora "monumentale" à 2 cordes,  avec échappement (trou accoustique) en forme de cheminée sur la caisse de résonance en bois.
Remarque: Cordes d'origine en boyau, en son extrémité le "bruiteur" ou sonnaille en fer manque.
fb/kora2a, 2b,2c & 2d
 
 
 
 

 
KORA4c

KORA4bKORA4a

HARPE-LUTH ou KORA

Nom vernaculaire: simbi / kori
Ethnie: Senufo ?
Pays: Côte-d'Ivoire

Dimension: ~ 103 cm
Matériau: bois, fibres, peau - 3 cordes métalliques (manque)

Cette ancienne kora à 7 cordes est semblable au modèle actuel le plus courant (21 cordes). Sur sa caisse de résonance en calebasse, est chevillée une membrane en peau. Planté dans la caisse, le manche est une longue baguette de bois, pourvue en son extrémité d'un "bruiteur" en fer. Le chevalet est fait d'une lame de bois dispose de 7 petits trous (en 2 rangées) destinés à laissé passer les cordes; il est disposé verticalement, perpendiculairement à la table d'harmonie et aux cordes. Celles-ci sont au nombre de 3 (manque 4), sur deux rangs parallèles, tendues et nouées au dos du chevalet qu'elles traversent. 
Remarque: L'instrument est ancien.
fb/kora,  &

KORA3BKORA3A

CHEVALET ou CORDIER de KORA

Nom vernaculaire: -
Ethnie: Senufo
Pays: Côte-d'Ivoire
Dimension: ~ 37 cm
Matériau: bois

Cette longue planchette sculptée, percée de trous destinés au passage des cordes, est le chevalet ou cordier vertical d'une ancienne kora.
Chez les Senufo les anciens chevalets de kora avaient souvent une forme féminine. La coiffure en cimier représente un type de coiffure caractéristique des femmes, elle évoque une tête de calao qui chez les Senufo  représente l'oiseau mythique, symbole de la fécondité.


fb/kora3a & 3b

 

 

 

 

 

 

 



22:56 Écrit par sanza dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : cordophone, harpe luth, kora, bolon |  Facebook |

Commentaires

Super initiative que ces sites sur les instruments africains et plus particulièrement (pour moi) sur les cordophones.. Une petite erreur, il me semble que le joueur de la carte postale de 1960 ne joue pas du bolon mais d'un dossongoni ou d'un simbi, difficile de déterminer le nombre et l'axe des cordes.. bref d'une harpe-luth de chasseur... ceci dit je peux me tromper.. encore bravo j'ai hate de voir la suite sur les luths.. a bientot

Écrit par : Pako Masia | 29/03/2007

Répondre à ce commentaire


 Eléments principaux d'une kora à 6 cordes Salut, je travaille avec la musique et l’alphabétisation au Sénégal. Nous sommes en train de créer des petits livrets (facile à lire) pour les gens qui viennent d’apprendre lire. Un de ces livres parle des instruments à cordes parmi les peuples Wamey (Konyagi). Leur instrument qui s’appelle « itempe » est vraiment une kora à 5 cordes. J’aimerais bien utiliser votre diagramme “Eléments principaux d'une kora à 6 cordes” pour montrer les parties différentes de cet instrument. Pourriez-vous me donner votre permission s’il vous plait ?

Écrit par : Sheila | 16/02/2010

Répondre à ce commentaire

félicitations pour ces explications.J'habite l'Ile de la Réunion (océan Indien) et je joue de la kora depuis que j'ai rencontré un grand Monsieur :Bademba Kanouté ,Griot de Dakar.J'aime bien jouer "manssana Cissé" ou Baani ou encore "Allaké", mais j'aimerais apprendre d'autres chants de toutes régions d'Afrique .Peut -on trouver des partitions?merci.

Écrit par : Laude | 23/03/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.